• Rupert Grint et Matthew Lewis discutent de leur amitié

     

    Matthew Lewis (Neville) et Rupert Grint (Ron) ont récemment été interviewé par The Independant. Dans cet interview, ils sont revenus sur leur amitié, leur rencontré il y a12 ans au début du tournage de Harry Potter à l'école des sorciers. Ils ont également participé à un shooting photo (voir ci-contre).

    Matthew Lewis: Dan [Radcliffe], Rupert et Emma [Watson] était déjà devenus des célébrités quand j'ai reçu mon premier script, vers l'âge de 11 ans. C'était vraiment l'âge parfait pour ce rôle, comme si c'était vraiment mon premier jour à l'école.

    Il [Rupert] était une énigme, car il ne parlait pas beaucoup de lui-même (et ne le fait toujours pas), mais il aimait beaucoup s'amuser. Pendant nos temps libres, nous étions souvent dans notre salle de repos, avec une table de billard, et un jeu de fléchettes où était épinglée une photo de Saddam Hussein.

    Rupert était très doué pour faire rire tout le monde. Il y avait une scène dans laquelle il devait arriver et dire "Reculez, à moins que vous ne vouliez une raclée de Weasley" (littéraire de: Back off, unless you want a fistful of Weasley), qui était une phrase directement tirés du livre. Mais Rupert n'y arrivait pas, et il éclatait d'un rire contaminatif; à chaque fois qu'il essayait de faire cette scène, nous n'arrêtions pas de rire, jusqu'à ce que le réalisateur abandonne, et coupe cette phrase. Nous avons perdu une journée de tournage à cause du rire de Rupert.

    Dans les premiers films, il faisait rire les spectateurs, avec toutes ses mimiques. Mais il peut être très sérieux dans ses rôles, et il sera sûrement un des acteurs les plus prolifiques.

    Il s'est montré très versatile dans son histoire d'amour [avec Hermione]. Quand est venu la scène du baiser avec Emma, nous avons dû le pousser. Elle avait beau être très séduisante, il n'avait pas envie de la faire.

    Rupert Grint: Lorsque nous avons commencé les films, nous avons tous abandonné les cours pour une longue période. L'amitié à tendance à vite se faire dans ses situations.

    Matt avait déjà fait plusieurs projets avant, donc c'était déjà une star. Lorsqu'il était plus jeune, il était comme Peter Kay [un acteur et humoriste anglais], avec un sens de l'humour du Yorkshire. Il mangeait une mousse au chocolat et en a mis partout sur son visage pour me faire rigoler -ce qui m'a empêché de finir une scène.

    Aller voir un combat de lutte de la WWF à Newcastle a été une de nos premières sorties qui nous a liés. Peu après, nous sommes allés au McDonald's avec Dan et on s'est excité sur les frites, se les enfonçant dans les oreilles. Je ne pense pas que Dan, Matt ou moi puissions y retourner maintenant et refaire ça.

    Même dans le quatrième film, le pauvre Matt devait porter des vêtements avec rembourrements, des prothèses de dents, et un appareil qui lui décollait les oreilles; donc les gens pensaient que c'était son vrai look, mais il avait bien changé à l'intérieur. Pour moi, ce contraste se montrait bien dans le dernier film, lorsqu'il faisait son discours et que vous pensiez "Mais d'où est ce que c'est venu?". C'était un bon moment.

    J'ai remarqué qu'il avait aussi changé dans le regard du public - du jour au lendemain il est devenu très sexy, et ça faisait du bien à Matt. Il m'a même donné un tube à lèvres pour la scène de baiser avec Emma.

    Déménager et faire différentes choses étaient dur pour nous, vu que nous avions toujours vécu dans le même quartier, avec les mêmes personnes. C'était dur de partir et de ne pas être choqué, mais j'ai toujours connu Matt, et nous resterons en contact. C'est chouette de savoir que je l'aurai toujours à mes côtés pour discuter de ce genre de choses.

    Je n'oublierai jamais ce moment dans la cantine quand on a commencé une bataille de pois entre nous. Ils ont atterri sur une table de Serpentards (nous étions tout le temps séparés à table), et la bataille s'est intensifiée. J'ai été insulté par une des personnes, et Matt et moi avons été poursuivis par les Serpentards tout autour du studio. J'étais vraiment terrifié, car ils étaient très forts, mais nous leur avons échappés.

    Par Kokoru.

    Snitchseeker


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :