• [Page 394]: Poudlard, une bonne école?

    Suite à mon article d'opinion posté le mois dernier, j'ai décidé de faire une chronique, "Page 394", dans laquelle je jetterai mon regard sur l'actualité Harry Potter, la pottermania, et l'oeuvre de Rowling... Mes articles ne seront pas postés régulièrement, bonne lecture!

    -----

    Nous rêvons tous de passer notre scolarité à Poudlard. Nous avons été déçu en réalisant que notre lettre n'était pas arrivée le jour de nos 11 ans, mais ne perdons pas espoir et rêvons qu'un jour, nous prendrons le train rouge, direction la plus grande école de sorcellerie du monde magique.

    En attendant ce jour béni, vous-êtes vous penché sur la question de la qualité de l'enseignement à Poudlard ? La question ne se pose pas au premier abord, J.K. Rowling présente Poudlard comme l'une des plus grandes et meilleures écoles du monde magique. Force est de constater que l'enseignement y est parfois lacunaire et pas forcément adapté...

    Dressons d'abord la liste des cours dispensés à Poudlard : potions, métamorphose, botanique, soins aux créatures magiques, vol sur balais, études des moldus, défense contre les forces du mal, enchantements, arithmancie, étude des runes, divination, histoire de la magie, astronomie. 13 matières (oh!) au total. Comparons avec les matières des écoles moldues : maîtrise de la langue maternelle, langues vivantes, EPS, mathématiques, sciences (biologie, physique, chimie), histoire/géographie, arts plastiques/musique/technologie (pour le niveau collège), philosophie, l'économie et la sociologie, (pour le niveau lycée), sans compter diverses options (LV3, arts, théâtre, langue morte, musique...). On arrive aussi à peu près au même nombre de matières. Le compte y est au niveau numérique.

    L'équilibre est-il aussi présent au niveau des sujets enseignés ? Ce qui est d'abord flagrant, c'est l'absence de l'étude des langues à Poudlard. Si nous étudions notre propre langue ainsi que la maîtrise de d'autres langues, tout ceci est absent à Poudlard. Les élèves apprennent-ils à maîtriser leur langue maternelle (l'anglais) à la maison ? Les professeurs prennent-ils le temps d'expliquer les erreurs grammaticales et orthographiques à ne pas faire ? Rien de tel n'est mentionné dans les livres Harry Potter. De même, les élèves n'apprennent pas de langues étrangères. Une chance que les membres des délégations de Beaubâton et Durmstrang parlent anglais dans Harry Potter et la Coupe de Feu ! A moins que l'anglais soit aussi une « langue internationale » dans le monde magique ? Concernant les langues mortes, si le latin et le grec sont proposés dans nos collèges et lycées comme option, Poudlard propose des cours d'études des runes (si on peut considrérer les runes comme une langue morte). On imagine aussi que des notions de latin soient enseignées en cours d'enchantements et de métamorphose (beaucoup de sorts ont une racine latine, parfois grècque).

    Venons-en aux arts. Dans le monde moldu, les arts plastiques sont enseignés jusqu'en din de collège, tout comme la musique (ces cours peuvent être poursuivis au lycée), et la littérature (français) en seconde et en première. A Poudlard, point d'art. Pourtant, les murs sont tapissés de tableaux... Rowling fait mention dans Les Contes de Beedle le Barde du fiasco de la seule et unique représentation théâtrale d'un des contes de Beedle le Barde. Contrairement à ce qui est présenté dans le film Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban, l'auteure n'a jamais fait mention d'une chorale à Poudlard. Enfin, point de cours de littérature. La littérature anglaise magique semble aussi peu pourvue (ceci explique peut être celà). Si les livres « pratiques » (manuels scolaires, livres de cuisines, guides, encyclopédies etc), on rencontre finalement assez rarement de fictions dans le monde magique. Constatez par vous-même (cliquez là), les rubriques « pièce de théâtre » et « poésie » ne comptent... Que deux titres !

    Passons au sujet scolaire suivant: les sciences. Les moldus étudient la physique qui pourrait être mis en parallèle avec les enchantements (et l'astronomie?), la science de la vie et de la terre avec la botanique, et les soins aux créatures magiques, la chimie avec les potions, et les mathématiques peut être avec l'arithmancie. Contrairement aux arts et à la littérature, l'enseignement des sciences à Poudlard semble bien fourni.

    Des cours d'histoire sont dispensés dans l'école de magie de la même manière que dans les écoles moldues... Mais nous ne savons rien sur l'enseignement de la géographie. L'absence de géographie et de langues vivantes dans le programme de Poudlard trahit peut être le fait que les sorciers sont peu mobiles ?

    Venons-en au sport. Les moldus pratiquent le sport jusqu'en classe de terminale et parfois même au delà dans certaines universités ou écoles. Il faut bouger les élèves avant qu'ils deviennent des larves dans leurs chaises ! La logique ne semble pas être la même à Poudlard. J.K. Rowling fait bien mention de cours de vol, mais uniquement en première année (équivalent à la classe de sixième dans le système français). Dès la seconde année, les jeunes sorciers se contentent de regarder les matches de quidditch, et pour ceux qui le désirent, le pratiquer grâce à l'existence des équipes de quidditch...

    Le programme éducatif de Poudlard semble un peu incomplet, centré sur les sciences surtout. Qu'en est-il des professeurs ? Sont-ils dignes de l'une des meilleures écoles de sorcellerie ?

    Voyons, Severus Rogue n'hésites pas à faire faire de dangereuses potions qui peuvent exploser à ses élèves, Hagrid leur apprend à élever des scroutt à pétard (croisement entre deux espèces magiques fait par Hagrid lui même), le professeur de défenses contre les forces du mal change tous les ans (difficile d'avoir un programme complet et régulier)... Certains professeurs semblent au contraire bien faire leur travail de professeur. Les qualités d'enseignants de McGonnagal, Flitwick, Binns, Chourave ont rarement été remis en cause par les élèves (même si chacun à ses défauts)....

    Bien qu'aucun service du Ministère, de ce que nous savons des livres, ne s'occupe d'établir un programme, de payer les professeurs etc, il est intéressant de noter que Poudlard semble plus proche du Ministère de la Magie que l'on ne pourrait le penser. Il y a bien un Conseil d'Administration, plus ou moins proche du Ministère (Lucius Malfoy en est membre et est très proche de certains membres du Ministère). On ne sait pas exactement qui en fait partie et où quelle peut être véritablement la nature de ses décisions. La fermeture de l'école; est en tous les cas en son pouvoir. Dans Harry Potter et l'Ordre du Phénix, le Ministère n'hésite pas à imposer son directeur et son programme, et Dumbledore n'a pas vraiment eu son mot à dire - les manières utilisées sont discutables on est d'accord -. D'autre part, les examinateurs qui viennent évaluer les élèves lors des BUSEs et ASPICs font partie d'une Académie des examinateurs magiques on peut penser que cet institution fait partie du Ministère, mais sans pouvoir l'affirmer avec certitude. On peu penser que le programme est établi par les professeurs eux-mêmes. Mais comment pourraient-ils juger si telle ou telle capacité sera nécessaire, ou pas, aux élèves après Poudlard ? Comment peuvent-ils, sans l'aide du Ministre, répondre aux attentes des examinateurs ? Et enfin, comment les auteurs de manuels scolaires et les professeurs peuvent-ils coordonner leurs efforts sans une intervention du Ministère pour établir le même programme ?

    Malgré la présence, pas franchement marquée, du Ministère de la Magie à Poudlard, l'enseignement, on vient de le voir, y est loin d'être parfait. Cependant, il semble assez adapté pour que les jeunes sorciers fassent ce qu'ils aiment après l'école. C'est un argument suffisant non ?

    Quel est votre avis? Poudlard est une bonne école selon vous? Venez en discuter sur notre forum! (Si un enseignant -sorcier ou moldu- me lit, votre avis est le bienvenue!)

    Par Nimbus


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :