• L'Appel du Coucou: l'avocat bavard condamné à verser 1'000 £

    En juillet dernier, nous apprenions que l'auteur véritable du roman The Cuckoo's Calling (un livre jusque-là passé inaperçu) était J.K. Rowling. A l'origine de l'information: un avocat un peu trop bavard qui aurait révélé l'info (censée rester secrète) à son meilleur ami, lequel aurait tout dévoilé à sa femme, laquelle aurait tweeté l'exclusivité de manière anonyme... Un véritable scénario de film.

    J.K. Rowling s'était dite déçue de la manière dont son secret avait été révélé, malgré les excuses présentées par le cabinet d'avocats:

    Rowling déclare:

    "Aujourd'hui, j'ai découvert la façon dont la fuite sur la véritable identité de Robert s'est produite. Seul un petit nombre de personnes connaissait mon pseudonyme et il n'a pas été très agréable de me demander pendant des jours comment une femme dont je n'avais pas entendu parler avant dimanche soir a pu découvrir quelque chose que beaucoup de mes plus vieux amis ne savaient pas"

    Elle ajoute:

    "Dire que je suis déçu est en dessous de la réalité, je pensais pouvoir compter sur toute la confidentialité de la part de Russels, un cabinet réputé et professionnel, et je suis très en colère de constater que ma confiance était mal placée"

    La Solicitors Regulation Authority (une institution qui rappelle à l'ordre des avocats en faute) a condamné l'avocat bavard à verser une amende de £1'000 à Rowling pour avoir outrepassé l'article 4.1 du Code de conduite.

     

    Actualitté

     

    Nimbus


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :