• L'Alliance Harry Potter (HPA) soutient le mariage pour tous

     

    Que de débats actuellement en France autour du mariage pour tous ! Débats qui sont également récemment réapparus aux Etats-Unis où le mariage entre deux personnes du même sexe n’est autorisé que dans moins de 1/5 des Etats. Il y a peu, la HPA (Harry Potter Alliance), connue pour ses engagements importants sur des sujets liés, entre autre, aux droits de l’Homme et à l’égalité* a lancé un message clair de soutien au mariage homosexuel. Son directeur, Andrew Slack, a rédigé une lettre ouverte dont vous trouverez la traduction ci-dessous :

    A mes chers camarades de la communauté hétérosexuelle,

    Pendant longtemps, des bigots blancs ont affirmé qu'ils avaient raison de réduire les Noirs en esclavage, de les tuer, de les torturer, de les empêcher de voter, de leur interdire l’accès des restaurants, de certains trottoirs, comptoirs de bars, et toilettes, et ponts et, en effet, d'épouser des Blancs. Mais ils ont perdu. Il y a seulement quelques années, un bigot blanc a refusé de marier un couple en Louisiane sous prétexte qu’ils étaient de couleurs de peau différentes. L'explosion d'indignation a été si énorme que le gouverneur conservateur de cet état du Sud a demandé la démission de cet homme.

    Certains fans de Harry Potter n'ont pas aimé ce que la HPA avait à dire à propos de l'égalité du droit au mariage. Mais je crois que ce droit sera un jour accordé à ceux de la communauté LGBT (N .d T. : Lesbiennes, Gays, Bi et Trans). Un jour, les gouverneurs conservateurs des Etats du Sud regarderont ceux qui sont contre l'égalité du mariage avec le même dédain que le gouverneur conservateur de Louisiane a regardé ceux qui s'opposaient aux mariages interraciaux en 2009.* 

    Et, alors que de nombreux  fans de Harry Potter contre l'égalité du mariage nous ont demandé de regarder "les deux côtés " du débat, comme si un débat n'avait que deux côtés, je préférerais que vous et moi réfléchissions ensemble sur notre privilège d'être hétérosexuel dans cette société.

    Nous n'avons jamais eu à faire face à l'isolement que le poids du secret sur nos préférences ou identité sexuelle engendre. Nous n'avons jamais eu à trouver  le courage nécessaire pour sortir du placard et affronter la solitude créée par la phrase : "Maman, Papa, je suis hétérosexuel et je me revendique du sexe que vous pensiez être le mien".

    Nous n'avons jamais eu à nous demander encore, et encore, et encore, quand nous rencontrons des gens pour la première fois, s'ils nous aimeront autant à la découverte de notre hétérosexualité. Nous n'avons jamais entendu parler d’hétérosexuels assassinés parce qu’ils étaient hétérosexuels et de craindre pour nos vies à cause de notre sexualité. Nous n'avons jamais eu à craindre pour nos emplois sur la base de notre sexualité. Nous n'avons jamais entendu parler d’histoires déchirantes d'innombrables hommes que la société a laissé mourir du sida, sans rien faire pour les aider - car ils étaient hétérosexuels.

    On ne nous a jamais dit que nous n'avions pas le droit d'épouser la personne que nous aimons. Que, si elle était en train de mourir dans un hôpital, nous ne pouvions pas lui rendre visite et que nos enfants, élevés en commun, pourraient nous être retirés et confiés à quelqu'un d'autre. On ne nous a jamais interdit d’adopter sous prétexte que nous étions hétérosexuels.

    De tels privilèges devraient nous faire réfléchir. Nous faire réaliser que lorsque l'on médit/crache sur les gens qui sont dans la communauté LGBT, quand on leur refuse des droits, nous le refusons à des personnes qui n'ont fait rien de moins qu’agir avec courage. Courage que nous avons eu le privilège de ne pas avoir à trouver en ce qui concerne notre sexualité. Nous faisons de la discrimination contre des personnes qui, par leur survie même face aux injustices dont ils sont victimes, ont su faire preuve de vrai courage, de bravoure et de fibre morale.

    Nous discriminons nos médecins, nos soldats, nos artistes, nos policiers, nos professeurs, nos ministres, nos rabbins, nos voisins, nos sœurs, nos frères, nos parents, et tous ceux de notre entourage qui seraient LGBT, y compris éventuellement nos propres enfants et petits-enfants. Ne laissons pas clouer les LGBT plus longtemps sur la croix de la raison sociale. Regardons-nous plutôt comme des égaux, apprenons les uns des autres et prenons à cœur les leçons tirées de Harry Potter sur le pouvoir de l'amour.

    Les onze années qu’Harry Potter a passé à vivre dans un placard à cause de son identité en tant que sorcier nous rappelle que personne ne devrait avoir à vivre caché dans un placard simplement parce qu’il est comme il est. Dumbledore, et nous en tant que lecteurs, comprenons avec beaucoup de sympathie ceux qui, comme Hagrid le demi-géant et Lupin le loup-garou, luttent pour vivre cachés, en raison de leur identité. Mais Dumbledore leur a donné la chance de venir à Poudlard, malgré les objections de ceux qui connaissaient leurs identités. De même, à la HPA, nous avons œuvré des années pour créer un environnement dans lequel ceux qui vivent encore dans et hors du placard en raison de leur orientation sexuelle ne seraient pas légalement soumis à l’intolérance et aux préjugés irrationnels.

    A la page 624 du Prince de Sang-Mêlé quand, au milieu d’une discussion sur la perspective d'un mariage qui remettrait en cause la définition "normale" du mariage, McGonagall rappelle que "Dumbledore aurait été plus heureux que quiconque de penser qu’il y a un peu plus d’amour dans le monde."

    Je pense que nous savons tous au fond que l'une des raisons pour laquelle Harry Potter est si populaire, c'est parce qu'il véhicule habilement un message qui est tellement nécessaire à notre époque - que les forces de la peur, de l'intolérance et de la haine vont et viennent, mais qu’elles ne font pas le poids face à la puissance de l'amour. A la HPA, nous sommes fiers de nous tenir du côté de l'inclusion, des droits civils et de l'amour. Soutenir l’égalité du droit au mariage nous apparait donc comme évident. Nous croyons en la construction d'une société qui démontre à cette nation et à ce monde que les relations humaines peuvent être fondées sur les vastes principes de l’amour plutôt que ceux, illusoires, de la peur qui nous enferme. Nous croyons qu’en travaillant main dans la main nous pourrons construire un monde fondé sur les droits de l'Homme aussi bien que le droit d'être humain.

    Que cette vérité trouve écho au Congrès des États-Unis, à la Cour suprême, au Bureau ovale, au bureau de chaque journaliste, homme politique et prédicateur. Que celle-ci trouve écho bien au-delà des frontières américaines, dans tous les coins de notre monde.

    Pour reprendre les mots du plus grand sorcier du monde, "nos différentes habitudes et nos différences de langage ne sont rien si nos objectifs sont identiques et nos cœurs ouverts". Que nos cœurs demeurent ouverts et nos objectifs soient pour un monde où nous avons tous ce droit fondamental d’être humains.

     L'arme dont nous disposons est l’amour. " (ndlr :en VO, The Weapon We Have Is Love : slogan de la HPA)

    Avec espoir et amour,

    Andrew Slack 
    Alliance Harry Potter, directeur exécutif "

    *Si vous ne connaissez pas encore la HPA, rendez-vous ici. Et pour en savoir plus sur les campagnes actuelles et passées, c’est ici.

    *Actuellement la Louisiane n’a toujours pas légiféré en faveur du mariage gay. Seuls le Massachusetts, le Connecticut, le Vermont, l’Iowa, le Maryland, le Maine, la capitale fédérale Washington et l’état de Washington ont admis le mariage pour des couples du même sexe.

    Traduction : Poudlard Mag

    Sources : Mugglenet pour la version originale & La Gazette du Sorcier pour quelques passages de traduction

    Billi the Kid


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :