• J.K. Rowling prévoit "plus de sept" romans retraçant les enquêtes de Cormoran Strike

    J.K. Rowling / Robert Galbraith (son nom de plume) était hier au Theakstons Old Peculier Crime Writing Festival à Harrogate pour la promotion de son dernier livre "The Silkworm" ("Le Ver à Soie"), deuxième tome des enquêtes de son nouveau personnage, Cormoran Strike.

    Comme un clin d'oeil à son nom de plume, Robert Galbraith, J.K. Rowling est venue au festival vêtue d'un costume et d'une cravate...

    Sur Twitter, The Crime Vault, affilié à Little, Brown, l'agent de J.K. Rowling, a partagé de nombreuses révélations sur les projets de l'auteure concernant le nouvel univers dans lequel évolue son personnage, Cormoran Strike.

    D'abord, J.K. Rowling a confirmé son projet de publier "pas sept, mais plus" de livres dans cette nouvelle série. En effet, selon elle "tant que votre détective vit, vous pouvez lui donner des enquêtes". 

    Rowling-Galbraith a déjà écrit un tiers du troisième tome et a déjà en tête les grandes lignes de l'intrigue du quatrième. Le troisième opus sera plus centré "sur l'expérience des soldats de retour", expliquant qu'elle a pu réunir beaucoup d'informations.

    L'auteure a donné quelques anecdotes concernant le nom et le prénom de son personnage Cormoran Strike. "Cormoran" désigne les "géants" en cornouaillais (langue parlée en Cornouailles, région du Sud-Est de l'Angleterre). "Strike" serait le nom d'un auteur d'un livre sur les Cornouailles, un nom de famille qui lui a plus et qu'elle a emprunté pour son personnage.
    L'auteure ajoute que le choix de faire de son principal personnage un vétéran amputé est quelque chose qui lui tient vraiment à coeur. Elle voulait montrer la pénibilité au quotidien de vivre avec un handicap. Elle explique:

    "Ma mère a vécu avec de multiples scléroses, et a été plus tard handicapée - dans un fauteuil roulant (...). Nous avons un grand nombre de personnes, revenant dans ce pays [de la guerre] avec un handicap - et si les Jeux Paralympics sont incroyables, il y a un autre côté. Quand vous descendez du podium, vous devez toujours vivre avec. C'est vraiment lourd. Je me souviens très bien, avec l'expérience de ma mère, que, quand un ascenseur était en panne, c'est un inconvénient pour vous, mais alors, pour quelqu'un qui a un handicap..."

    Concernant Le Ver à Soie, l'auteure explique que l'intrigue est "probablement l'intrigue la plus complexe que je n'ai jamais écrite", et ajoute qu'elle avait eu cette idée avant L'Appel du Coucou, mais qu'elle préférait la garder pour un second tome. Rowling a aussi reconnu que Robin, l'assistante de Cormoran Strike, est, selon les termes de l'auteure, "une femme intelligente, gentille et une personne loyale" est et  le personnage le plus sympathique qu'elle n'a jamais écrit, y compris dans l'heptalogie Harry Potter.

    Enfin, elle a admis ne pas lire de livres fantastiques, mais se passionner pur les auteurs de l'âge d'or du roman policier: Agatha Christie, Margery Allingham, Dorothy Sayers, Mark Billingham, Ruth Rendell...

    Tout ce qu'on peut dire c'est que J.K. Rowling est très occupée en ce moment. Outre ces livres, elle travaille sur la trilogie cinéma "Les Animaux Fantastiques". Elle avoue aussi "qu'il y a une ou deux choses que j'aimerais faire... principalement des romans. Il y a tant de romans que j'aimerais écrire."

    Par Nimbus

    Hypable - TheBookSeller


  • Commentaires

    1
    Maman
    Lundi 4 Mai 2015 à 21:46
    J'ai lu le Ver à soi et, même si l'intrigue est très bonne, je trouve très choquant la façon dont elle dépeint la réalité d'un parent d'enfant handicapé. De faire dire à son personnage principale que de s'occuper d'un enfant inapte est "misérable" est franchement insultant.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :