• Flash Info: les défenseurs des elfes bloquent une décision du gouvernement islandais

    La nouvelle peut paraître légère pour des moldus mal informés, mais est en réalité hautement politique pour la communauté internationale magique et pour cause: Le Nouvel Observateur rapporte que les défenseurs des elfes (et plus largement du "peuple invisible") en Islande, retardent une décision du gouvernement.

    La scène politique islandaise est en émoi en ce début d'année 2014, l'association des défenseurs du "peuple invisible" connu sous le nom de "Friend of Lava" (proche du parti écologiste) a réussi à freiner l'établissement d'une voie rapide reliant la péninsule d'Alftanes à la capitale du pays (Reykjavik): les travaux menaceraient le lieu de vie des créatures et en particulier un lieu de culte elfique. Le problème aurait pu s'arrêter là, mais le président du pays possède une résidence sur cette péninsule... La polémique est montée jusqu'à la Court Suprème Moldue, seul organisme jugé apte à trancher.

    Les moldus sceptiques peuvent sourire, mais pas moins de 62% des islandais déclarent selon un sondage de 2007, qu'il est possible que les elfes existent. Ces croyances sont alimentées, selon Terry Grunnel (qui enseigne le folklore à l'Université d'Islande), par une mère nature capricieuse et qui réserve des surprises: tremblements de terre, aurores boréales, vents forts, la terre est bien vivante en Islande, et les Islandais en sont conscients.

    Ce combat pour la protection du lieu de vie des elfes contre la construction d'une autoroute s'inscrit dans un combat plus large pour la protection de l'environnement...

    En réponse aux défenseurs des elfes, la Commission des routes et des côtes a précisé que le projet a été repoussé... Pour "laisser aux elfes le temps de déménager".

    (A droite, une photo de maison d'elfes, comme il est commun d'en trouver en Islande).

    Le Nouvel Obs

    Nimbus


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :