• Les participations pour notre concours de fanfictions "Le souafle est lancé", que nous menons avec nos confrêres Harry Potter Fanfictions sont désormais fermées et il est venu l'heure de voter!

    Voici les étapes à suivre pour voter:

    - Allez lire les textes participants à cette adresse.

    - Puis envoyez par mail à souafle@yahoo.fr , les trois fictions qui selon vous sont les meilleures. Précisez la place que vous donnez à chacune des trois fictions, en sachant que sont décernés, 3 points à la première fiction, 2 points à la seconde et 1 point à la troisième. Faites ainsi gagner un super poster à l'auteur de la fiction gagnante!

    A vos votes!


    votre commentaire
  • Hier était le grand jour pour nous francophones du vieux continent: la sortie du tant attendu Une Place A Prendre! La sortie de la version originale elle, a eu lieu le jour précédent, le 27 septembre, retour sur l'évènement.

    Jeudi 27 septembre: sortie officielle de "The Casual Vacancy". Dans la soirée, J.K. Rowling fait une apparition au Southbank Center à Londres. La première partie de l'évènement est diffusé en live sur Internet. L'auteure discute du livre avec un animateur pendant environ vingt minutes, puis le live est coupé quand vient le temps de la lecture de passages du roman. Une vidéo avec les meilleurs moments de l'entretient est à voir ici (attention, révélations). Par la suite, l'auteure a donné une séance de dédicasses.
    Deux membres du groupe de fans "Evy's Army" étaient su place et ont pu donner leur "The Casual Fanbook", une compilation de messages adressés à JKR, en mains propres à l'auteure. ce fanbook inclue notre Opération MERCI, menée en mai dernier! Plus de détails viendront plus tard, à leur retour en France, en attendant, vous pouvez regarder ici une vidéo de leur passage, non sans émotions, devant J.K. Rowling, et , le "The Casual Fanbook" en train d'être transmis à l'auteure (en vert). Merci à Evy's Army!

    Vendredi 28 septembre, sortie française de "Une Place A Prendre". Le site officiel du roman est mis à jour, un concours vous est proposé, ainsi qu'une compilation des articles et reportages sur "Une Place A Prendre" dans les médias français. A ne pas rater d'ailleurs, le reportage/interview de J.K. Rowling diffusé au journal de 20h sur TF1, selon la chaîne, "Chez elle, à Edimbourg en Ecosse, J.K. Rowling accepte d'évoquer sa vie privée, sa fortune, ses années post Harry Potter, ses projets et bien sûr ce nouveau livre, un roman fleuve de 682 pages, 'une oeuvre audacieuse et exigeante' ".  Le reportage est à voir et revoir en replay sur le site de TF1 (attention, révélations).

    Liens utiles:

    Quelques membres de l'équipe se sont déjà procurés une copie du roman (notre critique bientôt postée sur Poudlard Mag!), qu'en est-il de vous? N'hésitez pas à venir discuter de "Une Place A Prendre" sur notre forum de discussions.
    Interview australienne de J.K. Rowling sur son nouveau roman, à voir ici (attention, révélations).
    Emma Watson à la première de "The Perks of Being a Wallflower", elle compte lire "Une Place A Prendre", à voir ici.
    Nous avons posté quelques photos dans un nouvel album photo dédié à "Une Place A Prendre", cliquez là.

    Nimbus.


    votre commentaire
  • USA Today a publié une interview avec J.K. Rowling, dans laquelle elle revient sur plusieurs points, et plus précisément sur la façon dont Une place à prendre est arrivé dans sa vie.

    A propos de Pottermore: "C'est un bon cadeau que je fais à mes fans, et c'est d'autant mieux que c'est un projet qui ne me donne pas trop de pression. Je peux publier de nouveaux contenus quand je veux et comme je le souhaite. J'ai créé des nouvelles informations pour Pottermore, ce qui m'a vraiment plu."

    A propos de la cérémonie d'ouverture, et de l'immense Voldemort: "Quand ce moment est arrivé, et que j'ai vu cet énorme Voldemort sortir du milieu de la scène, j'ai vécu un de ces moments si rares où tout mon corps semblait glacé et je me suis dit "Mince, comment ça a pu arriver?". Et je regardais ce Voldemort de 18 mètres de haut en pensant "C'était encore une idée que j'avais et dont personne ne connaissait l'existence!". J'avais marqué cette idée au dos d'une enveloppe, et maintenant elle était concrétisée dans un des plus grands spectacles du monde."

    A propos de la fin de la saga Harry Potter: "En finissant les livres, je me suis senti à la fois libérée et dévastée. J'étais vraiment dévastée "Oh mon Dieu, je n'écrirai plus jamais Harry, Ron ou Hermione", mais en même temps, j'étais emprise d'une énorme sensation de liberté, une liberté égoïste en pensant que je n'avais plus à sortir un livre par année. Je me sens plus libre maintenant. Peut-être ce sentiment signifie que je publierai plus souvent. Cela se peut. Je ne sais pas."

    A propos de son nouveau roman Une place à prendre: "Je ne sais pas vraiment comment le livre est venu à moi, il est juste arrivé. Je ne sais pas si tout le monde aimera ce livre, mais j'en suis très fière. J'aime ce livre. Il est ce que j'ai toujours voulu qu'il soit. De la part d'un auteur, on ne peut rien dire de plus. Je ne veux pas paraitre arrogante, mais si des gens ne l'aiment pas, c'est que cela devait arriver, non? C'est de l'art, tout en subjectivité. Je pourrai en survivre.

    Autant que possible, je voulais que ce livre soit publié normalement. La fureur qui accompagnait la sortie de chaque tome de Harry Potter était exaltante. J'adore rencontré mes lecteurs. J'ai toujours aimé participer à des évènements dans lesquels je pouvais rencontrer des lecteurs, mais certains n'étaient vraiment pas agréables.

    Une place à prendre vous consume une vie entière. Certains passages sont d'une folie extrême, et je ne pouvais pas la contrôler. Je ne pouvais pas l'arrêter. Je ne pouvais pas la remplacer.  C'est incroyable de se tourner vers le passé, et de se dire que je n'écrirai plus jamais ce livre. J'ai vécu de magnifiques moments, mais aussi d'autres très stressants, comme si pesait sur moi une énorme masse d'espoirs. C'est un nouveau type de livre, et je suis ravie de l'avoir écrit différemment.

    Je pense qu'il est parfaitement envisageable qu'une partie de mes lecteurs n'aiment pas ce livre.  C'est un livre très anglais, et il devait être très anglais, car je parle d'une partie de la société que je connais parfaitement bien."

    A propos d'une adaptation cinématographique du livre: "Personnellement, je ne pense pas que ce film soit transcriptible au cinéma. C'est une nouvelle dans laquelle se passent beaucoup de choses internes. Le lecteur doit comprendre ce qui se passe dans la tête de chaque personnage. Donc même s'il y a beaucoup d'actions dans cette nouvelle, une grosse part de l'attrait est ce qui se passe à l'intérieur, et je ne pense pas que le cinéma soit un excellent moyen de le faire transparaitre."

    A propos de son prochain livre, qui ciblera les enfants de 7-8 ans: "Je pense que ma prochaine publication sera pour les enfants, mais je ne tiens pas vraiment à m'attacher à cette idée, car je sais quel sera mon prochain roman pour adultes, et je l'aime déjà énormément. J'ai toujours plusieurs projets en cours, donc tout dépendra."

    Par Kokoru.

    Snitchseeker


    votre commentaire
  • Hier, "The Guardian" publiait la toute première interview de J.K. Rowling pour The Casual Vacancy, aujourd'hui, c'est "The New Yorker" qui publie la sienne.

    L'interview commence par un court portrait de J.K. Rowling par l'auteur Ecossais Ian Rankin. Il dit notamment penser que l'auteure n'est pas très à l'aise devant un auditoire d'adulte mais elle est complêtement dans son élément avec des enfants. 

    On apprend dans cette interview plusieurs anecdotes sur "The Casual Vacancy". Ainsi, J.K. Rowling a dessiné une carte de Pagford, le village dans lequel se déroule l'intrigue de "Une Place A Prendre".

    Le journaliste de 'The New Yorker' revient aussi sur la sortie du dernier opus de la saga Harry Potter, on apprend que juste avant la sortie du dernier tome, seulement sept personne sur Terre l'avaient lu. On nous dit aussi que Rowling a l'habitude de beaucoup relire ses manuscrits. Elle dit ne pas avoir relu assez le cinquième Harry Potter, et aurait aimer revenir sur la fin.

    Le journaliste dit avoir lu "The Casual Vacancy" et révèle par la suite ses sentiments sur le livre. La rédaction a décidé de ne rien dévoiler sur le contenu du roman jusqu'à, au moins, sa sortie en France, le 28 septembre.

    Par la suite, J.K. Rowling revient sur son passé, de sa jeunesse à la publication des 'Harry Potter', on retiendra que l'auteure n'a pas particulièrement aimé son adolescence: "Je n'étais pas particulièrement heureuse. Je pense que c'est une épouvantable partie de ma vie". On apprend que certains passages de sa vie aient grandement inspirés "Une Place A Prendre".

    L'interview se termine par l'évocation de l'interviention de J.K. Rowling lors de la Cérémonie d'Ouvertire des Jeux Olympiques de Londres. L'auteure nous dit, quelques secondes de lire un extrait de Peter Pan devant des millions de personnes, elle s'est dit à elle-même, "Ne fout pas tout en l'air, alors que le monde entier te regarde"...

    L'interview est à lire en entier ici (en anglais - attentions, révélations concernant 'Une Place A Prendre').

    Nimbus

    The Leaky Cauldron


    votre commentaire
  • Vous ne le savez peut-être pas encore mais le championnat d'Europe de MQ est prévu le 13 octobre prochain dans la région bordelaise (à Lesparre-Médoc où des compétitions avaient déjà eu lieu auparavant). 

    Dans quel but organiser un championnat d'Europe ? Pour qualifier une ou plusieurs équipes qui pourront s'envoler pour la prochaine Coupe du Monde de Muggle Quidditch organisée par l'IQA (International Quidditch Association) aux Etats-Unis (Floride) en avril 2013. C'est une première dans l'histoire du Muggle Quidditch car jusqu'à maintenant les tournois de qualifications n'avaient lieu qu'au pays de l'Oncle Sam. Mais avec le succès grandissant et le développement croissant d'équipes de MQ de par le monde, il semblait normal d'ouvrir les qualifications au delà des frontières américaines !

    Et c'est Anthena Lesparre Muggle Quidditch (l'équipe officielle en Aquitaine) qui s'est vu confiée la lourde tache d'organiser ce premier championnat européen ! 

    La compétition risque de s'avérer rude et elle verra s'affronter au moins six équipes officielles dont 5 françaises :

    Toulouse Muggle Quidditch 

    Anthena Lesparre Muggle Quidditch

    Paris Muggle Quidditch 

    Paris Phénix Quidditch

    Nantes Muggle Quidditch 

     

    Les équipes non encore officielles sont aussi invitées à venir participer même si elles ne pourront prétendrent concourir pour  la Coupe du Monde (si vous êtes capitaine/membre d'une équipe non-officielle et que vous souhaitez participer au tournoi, vous pouvez contacter Ingrid Vézy à ingrid.vezy@hotmail.fr mais sachez que, comme pour les autres équipes, tous les frais seront à votre charge). 

    Des activités autour du Quidditch sont bien sûr prévues tout au long du championnat (terrain à disposition pour ceux qui veulent découvrir le MQ, stands pour la vente de T-shirts, goodies, lectures de grimoires par la Bibliothèque Coeur de Médoc, jeux de cartes, bal dansant le samedi soir avec du wizard rock, etc...).

    Notre partenaire La Gazette du Sorcier sera également présente à l'évènement (nous ne pouvons, quant à nous, malheureusement pas y assister...).

    Tous à vos balais ! Nous souhaitons à toutes les équipes bonne chance ! 

     

    Sources : La GdS, Sudouest

     

    Billi the Kid


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique